Maxime Collin pousse l'Armada vers la victoire

Luc Carbonneau | Parlons Junior

BOISBRIANDAprès un voyage à Rimouski, l’Armada renouait avec l’action à domicile vendredi soir. Blainville-Boisbriand a rapidement fait le tour du client en première période en marquant trois buts rapides en route vers un gain de 5-1 aux dépens des Sea Dogs.

La troupe de Josh Dixon a peiné au premier vingt en concédant 16 lancers à la Flotte. Alex D’Orio a tenté de faire des miracles durant le match en recevant 40 tirs. Si la première période fut difficile, les deux derniers vingt ont été un peu plus convaincants pour Saint-Jean.

 

« Mon début de match n’a pas été celui que je voulais avec les trois buts, souffle le gardien des Sea Dogs. Le reste de la rencontre, j’ai maintenu le fort. Ça nous a pris plus de temps avant de mettre en marche la machine, contrairement à l’Armada et cela explique qu’on a perdu le match. »

 

« C’est vraiment difficile de jouer contre l’Armada, ils nous mirent sur les talons, exprime l’entraîneur des Saint-Jean. Après les trois buts, j’ai aimé qui l’équipe fasse preuve de résilience et comment nous avons compétitionné, dès la deuxième période. On a été incapable de générer quelque chose offensivement. Toutefois, l’éthique de travail était supérieure que jeudi à Victoriaville. »

 

Chez l’Armada, Maxime Collin a connu toute une soirée de travail. Il en a profité pour inscrire ses deux premiers buts de la joute en première période. Le Québécois en a profité pour concrétiser son premier tour du chapeau en carrière dans un filet désert.

 

« On se sent bien après un premier tour du chapeau, souligne l’attaquant de 17 ans. On ne joue pas pour les statistiques, mais bien pour la victoire. Sauf que c’est plaisant d’avoir un petit ‘boost’ comme ça. Tout marchait pour moi, ce soir. Quand c’est le cas, tu en profites. »

 

Pour Drake Batherson, il s’agissait de ses premiers coups de patin auprès de ses nouveaux coéquipiers. L’entraîneur de l’Armada a préféré mettre une importante partie de sa douzaine d’œufs au sein du premier trio en le jumelant avec Alex Barré-Boulet et Alexandre Alain. Les trois vétérans du circuit ont livré la défensive néo-brunswickoise.

 

« J’ai trouvé que les joueurs étaient concentrés,  et le fait de rentrer un joueur comme Drake, ça peut parfois devenir une distraction. Je n’ai pas aimé la deuxième comme les joueurs. Nous avons respecté notre plan de match au dernier tiers. »

 

Alex Barré-Boulet a imité Collin en marquant lui aussi à deux reprises. Il a franchi le cap des 70 points cette saison, et ce, en 39 rencontres. En première période il complète une passe du revers de Teasdale en avantage numérique avant de se moquer du gardien des Sea Dogs au dernier tiers.  

 

Emile Samson a connu une soirée de travail tranquille en bloquant les 12 lancers qu’il a reçus. Il s’est signalé de brillante façon sur Ostap Safin en étendant la jambière. Avec quatre minutes à écouler, sur une mauvaise sortie, Nicholas Deakin-Poot prive Samson d’un blanchissage.

 

La formation laurentienne affrontera les Huskies de Rouyn-Noranda samedi après-midi à compter de 15 h.

Surtemps

*** Joël Bouchard et Drake Batherson ont été honorés avant la rencontre pour la médaille d’Or récolté avec Équipe Canada la semaine dernière.

 

Crédit photo: Sébastien Gervais / Parlonsjunior.com

 

© 2010 - Présent, ParlonsJunior.Com